•  

    Auteur : Oh! great
    Editeur : Kodansha/Pika
    Prépublication : Shonen Magazine
    Titre Original : Ea gia
    Sortis : 2006
    Nombres de tomes au Japon : 37
    Nombres de tomes en France : 37
    Prix moyen du tome : 6.95 €
    Thèmes : Nekketsu (action, sport), pantsu, comédie, romance
    Site officiel : www.kaze.fr
    Genre : Shônen

    Nombres d'épisodes au Japon : 25
    Nombres d'épisodes en France : 25 
    Résumé :

    Dans un futur proche, les évolutions technologiques ont permis de créer des rollers contenant un moteur surpuissant, appelés AT (Air Trecks), avec lesquels il est possible d'effectuer des figures et des sauts défiant quasiment les lois de la gravité. Les amateurs de ce sport se surnomment Storm Riders, et se rassemblent en groupes (teams).

    Itsuki « Ikki » Minami est un collégien plutôt bagarreur vivant chez quatre copines, qui l'ont recueilli alors qu'il était encore très jeune. L'une d'entre elles, Ringo, qui est dans la même classe qu'Ikki, est secrètement amoureuse de lui. Ikki est attiré par les AT, non seulement à cause d'une fille dont il est tombé amoureux (Simca) qu'il vient souvent voir s'entraîner au même endroit, mais aussi pour les possibilités que ceux-ci offrent. Et c'est dans la maison des quatre sœurs, dans une pièce où il ne devait pas entrer, qu'il va découvrir des paires d'AT leur appartenant, ainsi que l'emblème de leur équipe, bien que ne sachant pas ce que celui-ci représente. Il s'empare finalement d'une paire d'AT et de l'emblème et sort pour rider. Ikki va alors se découvrir des dons étonnants concernant la pratique de ce sport, celui dont on dit qu'il sera le prochain roi du vent.

     Critique professionnel :
    "Petite surprise avec cet anime sorti tout droit de l'imagination de Oh ! Great (auteur du célèbre manga Enfer et Paradis) qui s'avère bien plus agréable à regarder qu'une simple mouture pour fans de glisse bon public."
    Note professionnel : Le Manga : ?? L'anime : 7/10
    Internautes : 
    $ = 81 %
    :) = 10 %
    :| = 5 %
    :( = 4 %
     
    Ma Critique : Air gear est un manga super sympa avec des graphique super beau et une histoire super entraînante ! ^^ Un manga conseillé à ce qui vive avec des rollers aux pied et les sensations fortes ! >< Personnellement, je ne tiens pas 2 secondes sur des rollers mais je suis capable de mater toute la série sans m'arrêter !
    Ma Note : 08,5/10
     


    votre commentaire
  • Auteur : Yana Toboso
    Éditeur : Square Enix/Kana
    Prépublication : Monthly GFantasy
    Titre Original : Kuroshitsuji
    Sortis : 2006
    Nombres de volumes sortis au Japon : 18 (en cour...)
    Nombres de volumes sortis en France : 16 (en cour...)
    Prix moyen du volume : 6.90 €
    Thèmes :
     Comédie noireFantastique,SurnaturelDrameActionPolicier
    Site officiel : mangakana
    Genre : Shônen
    Nombres d'épisodes au Japon : 24
    Nombres d'épisodes en France : 24
    Résumé : 

    L’histoire nous parle du jeune Comte Ciel Phantomhive, un aristocrate anglais du XIXe siècle.

    Âgé de 12 ans et ayant perdu ses parents dans un mystérieux incendie, il se voit devenir l’héritier de l’entreprise de jouets et friandises Phantom. Il habite dans un mystérieux manoir en compagnie de domestiques.

    On apprend par la suite que son fidèle majordome nommé Sebastian est en fait un démon des enfers avec qui il aurait passé un pacte. En effet, selon le contrat, il lui aurait offert son âme en échange de sa protection jusqu’à l’accomplissement de sa vengeance. Le signe du pacte se trouve à son œil droit qu’il garde toujours caché sauf lorsqu’il a besoin de faire appel à son majordome protecteur.

    C’est ainsi que Ciel et son majordome se mettent à résoudre différentes énigmes de meurtres et autres énigmes en général surnaturelles sur ordre de la reine Victoria du Royaume-Uni. Il est aussi très perspicace et sûr de lui (pour son âge) lorsqu’il s’agit de mener une enquête…

    Néanmoins le mystère reste omniprésent dans la série. Pourquoi Ciel a-t-il donc passé un tel pacte ? Qu’est-il vraiment arrivé à ses parents ? Quel est donc le mystère pesant sur sa famille ?
    Critique professionnel : Un manga avec une bonne dose de surprises duquel on reste demandeur d'explications. Ce diable de majordome arrivera certainement à nous en fournir par la suite... 
    Note professionnel : L'anime : ?? Le manga : 7.5/10
    Internautes :
    $) = 63%
    :) = 24%
    :| = 3 %
    :( = 10 %
    Ma Critique : J'adore ce manga ! Un atmosphère sombre munit de combat démoniaque entourée d'une romance froide ! Des frissons garantit pour un manga aux graphiques grandioses ! 
    Ma Note : 10/10 !


    votre commentaire
  • Auteur : Peach-Pit
    Éditeur : Kodansha/Pika
    Prépublication : Nakayoshi
    Titre Original : Shugo Chara!
    Sortis : 2006
    Nombres de volumes sortis au Japon : 12
    Nombres de volumes sortis en France : 12
    Prix moyen du volume : 6.95 €
    Thèmes comédie, magical girl, romance
    Site officiel : www.pika.fr
    Genre : Shôjo
    Nombres d'épisodes au Japon : 102 (2 saisons) 
    Nombres d'épisodes en France :  102 (2 saisons)
    Résumé : 
    Amu Hinamori est une écolière très caractérielle qui refoule sa vraie personnalité. Récemment transférée à l'académie Seiyo, son détachement apparent, dû à sa timidité, lui confère auprès de ses camarades une image de rebelle "cool and spicy".

    Le soir même chez elle, une célèbre voyante semble s'adresser à elle et lui parle d'ange gardien via une émission de télévision... Intriguée, mais jugeant que les prédictions ne sont qu'une arnaque destinées aux gens crédules, elle décide de l'ignorer. Seule dans sa chambre, elle essaye tout de même de demander à son ange gardien, s'il existe, plus de courage pour assumer sa véritable personnalité. Le lendemain, surgissent de nulle part trois œufs dans son lit : un rose, un bleu et un vert. Amu, intriguée, décide de les emmener avec elle. Arrivée à son école, les "gardiens", un groupe d'élèves très populaire, qui ont pour rôle de protéger les élèves, la remarque. Ils lui apprendront que ces œufs sont ceux des gardiens de sa personnalité (shugo しゅご voulant dire gardien et chara venant de l'anglais character, personalité) et qu'ils représentent chacun ce qu'elle est réellement. Chaque enfant en possède au moins un, mais Amu est la seule à en posséder trois. La véritable mission des gardiens consiste à protéger les oeufs et leur porteur. Elle décidera alors d'aider les gardiens à trouver "l'embryon", un œuf magique qui permet de réaliser tous les souhaits, avant qu'une mystérieuse organisation ne mette la main dessus...

    Critique professionnel : Les magical girls sont de retour avec Shugo Chara. Les fans de Sakura n'ont qu'à bien se tenir !
    Note professionnel : L'anime : ?? Le manga : 6/10
    Internautes :
    $) = 72%
    :) = 21%
    :| = 4 %
    :( = 3 %
    Ma Critique : Je trouve ce shôjo assez sympathique et agréable à regarder ! L'idée des chara présents dans nos coeurs et qui reflète nos véritable personalité, et une idée brillante, magique et qui donne une leçon de vie, et nous apprends à tous, à chercher la véritable personnalité des gens avant de les jugées ! Ce qui est, malheureusement, souvent oublier par certains...
    Ma Note : 9/10 
     


    votre commentaire
  • Auteur : An Nakahara
    Éditeur : ??/Glénat
    Prépublication : 
    Ciao Magazine
    Titre Original : Kirarin Revolution
    Sortis : 2004
    Nombres de volumes sortis au Japon : 14 
    Nombres de volumes sortis en France : 14 
    Prix moyen du volume : 6.50 €
    Thèmes comédie, romance, musique
    Site officiel : www.kirarevo.com
    Genre : Shôjo
    Nombres d'épisodes au Japon : 153 
    Nombres d'épisodes en France : 153  
    Résumé : 
    Kilari Tsukishima est une collégienne de 14 ans gourmande et insouciante jusqu'au jour où elle rencontre Seiji, célèbre chanteur appartenant au groupe Ships. Elle tombe follement amoureuse de lui et décide de devenir une grande artiste à son tour, afin de le séduire. Un long parcours débute pour elle, afin de devenir une star, qui l'amènera à vivre bien des aventures et des rencontres étonnantes. Mais Kilari peut compter sur l'appui de Na-san, son petit chat, doué en arts martiaux et en cuisine, pour la consoler des misères de l'arrogant Hiroto.

    Critique professionnel : Un shôjo manga pour petites filles. C'est mignon tout plein mais c'est creux...
    Note professionnel : L'anime : ?? Le manga : 3/10
    Internautes :
    $) = 59%
    :) = 15%
    :| = 4 %
    :( = 22 %
    Ma Critique : Je trouve que ce manga serais plus à rangée dans la série des kids que des shôjo ! En effets c'est très "cucu" et très répétitifs...Passez au-delà des 11/12 ans je crois qu'on stop, quoi...Enfin bon, c'ets quand même un bon shôjo, kawaii comme tout, et que même si j'ai trouvais sa lassant du haut de mes 15 ans, m'avais beaucoup plus quand j'était gamine et que je conseil au "enfant dans l'âme" !
    Ma Note : 5/10 


    2 commentaires
  •  

    Auteur : Aï Yazawa
    Éditeur : Akata/Delcourt
    Prépublication : 
    Cookie
    Titre Original : Nana
    Sortis : 2000
    Nombres de volumes sortis au Japon : 21 (arrêt temporaire)
    Nombres de volumes sortis en France : 21 (arrêt temporaire)
    Prix moyen du volume : 6.99 €
    Thèmes Romance, drame, musique
    Site officiel : www.akata.fr
    Genre : Shôjo
    Nombres d'épisodes au Japon :  47 
    Nombres d'épisodes en France :  47
    Résumé : 
    Dans le Japon contemporain, deux jeunes femmes se rencontrent dans le train les conduisant à Tōkyō. L'une va rejoindre son petit ami, l'autre veut devenir chanteuse professionnelle, mais quelque part, elle est également à la poursuite de son petit ami parti pour faire carrière dans la musique deux ans plus tôt. Leur destination n'est pas leur seul point commun, ce qu'elles découvrent en discutant de tout et de rien pendant un arrêt inopiné du train (bloqué par la neige). Elles ont le même âge (20 ans), mais aussi le même prénom : Nana. Elles se séparent finalement à la descente du train sans s'échanger leurs coordonnées... pour se retrouver par hasard, alors qu'elles cherchent toutes les deux un appartement. Trouvant avantageux de partager les frais de loyer, elles décident d'en louer un ensemble, l'appartement 707 (c'est une autre coïncidence, car leur prénom, Nana, signifie aussi le chiffre 7). Aussi différentes d'apparence que de caractère, Nana Ōsaki et Nana Komatsu se complètent pourtant, se soutenant mutuellement à travers les différentes épreuves qu'elles vont vivre.

    Critique professionnel : Articulé autour d'une bonne histoire avec des personnages attachants, un travail soigné et surtout sans défaut majeur,Nana est vraiment une bonne surprise et je me suis rendu compte que la série avait déjà trouvé de nombreux fans en France
    Note professionnel : L'anime : 9/10 Le manga : 9/10
    Internautes :
    $) = 86%
    :) = 8 %
    :| = 4 %
    :( = 2 %
    Ma Critique : Surement mon shôjo préférer ! Un univers renversant au dessin absolument magnifique, surplombée d'un scénario sublime et romantique le tout mis entre les mains de Aï Yazawa ! Le romantisme réelle complétement adolescent et sans histoire "cucu", nous rèlevent une vérité magique et extrordinaire mais parfois triste et cruelle en mêlant la vie de deux femme opposée ! A voir absolument !
    Ma Note : 10/10 !
     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique